Transcendance / immanence

Transcendance / immanence

Lire

Présentation

Même dans notre ère scientifique, les êtres humains continuent de chercher, au plus profond d’eux-mêmes, quelque chose qui les dépasse. Qu’il s’agisse d’un
être, d’une puissance, d’une entité ou d’une lumière, qu’on le considère comme transcendant ou immanent, nous avons tous cette aspiration en commun, même si nous essayons d’atteindre ce quelque chose de mille manières différentes. Qu’importe la voie – la prière, la recherche ou la méditation, faites une randonnée pour vous plonger dans les beautés de la nature, dansez ou réalisez des peintures de sable – ou bien créez de la musique ou écoutez-la, tout simplement.

OPTION 1

Ce programme musical est construit autour de deux œuvres : Crucifixion (d’après Le Pérugin) de Raphaël Languillat et Méditation sur la fin de l’espèce de Thierry Pécou (dont la création a eu lieu au Festival Présences de Radio France le 10 février 2018). Partant d’une approche plus scientifique, Pécou utilise des enregistrements de sons naturels, en particulier les chants fascinants des baleines, pour esquisser la fragilité de l’existence humaine par comparaison avec l’immensité de l’univers, tandis que Languillat choisit comme source d’inspiration une peinture ancienne de la Crucifixion.

Danse en cercle pour timbales solo de Thierry Pécou suit une voie entièrement différente : celle des danses en cercle des tribus amérindiennes. Dans ces cultures, le cercle est le symbole de l’univers, de la création et de la vie elle-même, et la danse est une célébration de tous ces aspects. John Luther Adam a composé The Light Within après avoir vécu « sa propre épiphanie de lumière » alors qu’il était assis à l’intérieur d’une installation de James Turrell qui cherche à atteindre, dans ses créations, « la lumière que nous voyons dans nos rêves ». Enfin, last but not least, l’Ensemble Variances va commander une nouvelle œuvre à Jonathan Bell, jeune compositeur très prometteur.

OPTION 2

Ce programme musical est construit autour de deux œuvres : Méditation sur la fin de l’espèce de Thierry Pécou et Fratres d’Arvo Pärt. Partant d’une approche plus scientifique, Pécou utilise des enregistrements de sons naturels, en particulier les chants fascinants des baleines, pour esquisser la fragilité de l’existence humaine par comparaison avec l’immensité de l’univers, tandis qu’Arvo Pärt, compositeur profondément religieux, s’inspire dans de musique ancienne à la tradition orthodoxe tout en faisant le lien entre passé et présent dans un hymne méditatif.

Danse en cercle pour timbales solo de Thierry Pécou suit une voie entièrement différente : celle des danses en cercle des tribus amérindiennes. Dans ces cultures, le cercle est le symbole de l’univers, de la création et de la vie elle-même, et la danse est une célébration de tous ces aspects. John Luther Adam a composé The Light Within après avoir vécu « sa propre épiphanie de lumière » alors qu’il était assis à l’intérieur d’une installation de James Turrell qui cherche à atteindre, dans ses créations, « la lumière que nous voyons dans nos rêves ». Enfin, last but not least, l’Ensemble Variances va commander une nouvelle œuvre à Jonathan Bell, jeune compositeur très prometteur.

Programme, option 1

Thierry Pécou

Méditation sur la fin de l’espèce pour violoncelle solo, ensemble instrumental et chants de baleines enregistrées (Commande Radio France et Wigmore Hall)

Raphaël Languillat

Crucifixion (d’après Le Pérugin) pour flûte, clarinette, piano, percussions, violon et violoncelle

Thierry Pécou

Danse en cercle pour timbales

John Luther Adams

The Light Within pour flûte en sol, clarinette basse, vibraphone/crotales, piano, violon, violoncelle et sons fixés

Jonathan Bell

Nouvelle œuvre (Commande Ensemble Variances)

Programme, option 2

John Luther Adams

The Light Within pour flûte en sol, clarinette basse, percussions, piano, violon, violoncelle et sons fixés

Arvo Pärt

Fratres pour violon et piano

Thierry Pécou

Danse en cercle pour timbales solo

Jonathan Bell

Nouvelle œuvre pour flûte, clarinette, violon et guitare (Commande Ensemble Variances)

Thierry Pécou

Méditation sur la fin de l’espèce pour violoncelle solo, ensemble instrumental et chants de baleines enregistrées (Commande Radio France et Wigmore Hall)

Effectif

Artiste invité

Anssi Karttunen violoncelle solo

Ensemble Variances

Flûte, clarinette, violon, violoncelle, guitare électrique, piano et piano électrique (1 instrumentiste), percussions

-

Chants de baleines enregistrées par Olivier Adam. Avec le concours du Groupe de Recherche Musicale (GRM)

L’Ensemble Variances est soutenu par Ministère de la Culture et de la Communication - Drac Normandie, Région Normandie, Spedidam, Sacem, Ville de Rouen, Odia Normandie, Onda. Il est membre de Fevis, Futurs Composés, Bureau Export et Profedim. Il est membre du Groupement d'Employeurs Solstice, subventionné par la Région Normandie.

ShoppingASEhandelASErhvervIndexDKServiceIndexDK